Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Imprimante 3D + stylo 3D

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire

J'imprime depuis presque 3 ans maintenant des objets en PLA avec mon imprimante. En temps normal, les objets imprimés sont OK mais parfois, ça ne correspond pas tout à fait à ce que je veux (quand la pièce n'est pas tout simplement ratée). Il m'arrive aussi de constater que certaines pièces que j'ai pu concevoir ne remplissent pas exactement la fonction pour laquelle elles ont été conçues. Dans bien des cas, on doit réimprimer la pièce alors que l'on tient en main un objet qui est déjà presque OK. Dans d'autres cas, les pièces peuvent casser et on se retrouve dans le même cas que précédemment.

Récemment, je me suis acheté un petit stylo 3D, histoire de voir l'impression 3D sous un autre angle. On en trouve aujourd'hui pour moins de 50€ mais je ne vais pas citer de marques ici. Celui que j'ai acheté est plutôt destiné aux enfants et prend en entrée du fil en 1.75 mm², c'est à dire celui que j'utilise déjà sur ma Reprap :D . Il est livré avec quelques exemples à imprimer à plat et à monter ensuite pour obtenir des objets 3D. L'utilisation du stylo en tant que tel demande une petite prise en main pour un résultat propre mais rien de trop compliqué. Toutefois, l'impression directement en 3D n'est pas évidente. De plus , la matière est consommée très vite donc on a vite fait de bouffer le peu de fil présent dans le kit.

Là où ça devient fun, c'est quand on commence à utiliser le stylo en complément de l'imprimante 3D. J'ai conçu et imprimé il y a peu une pièce pour mon imprimante et j'ai pu ajuster cette pièce une fois l'impression achevée. En l'occurence, il s'agissait d'un support de tête d'impression sur lequel je n'avais pas bien dimensionné une butée entrant en contact avec mon fin de course en X. Là, il m'a juste suffit de coller à mon support une petite pièce (un petit tube préalablement imprimé pour toute autre chose). Il a juste été nécessaire de déposer de la matière avec le stylo 3D sur les surfaces de part et d'autre, puis de les appliquer l'une sur l'autre directement. Après quelques secondes, le temps que ça refroidisse un peu, c'est en place.

J'ai aussi pu réparer des petits porte clés imprimés et dont les accroches avaient cassé avec le temps. Je me suis vite rendu compte qu'il était très compliqué d'imprimer directement un nouvel anneau sur la pièce car le résultat est médiocre. Par contre, en imprimant à plat sur une feuille et en profitant que la matière est encore malléable lorsqu'elle est en température, on peut obtenir des pièce à la fois lisses et avec des formes diverses. Là par exemple, il m'a juste suffit de courber ma feuille pour obtenir un petit arceau que j'ai pu ensuite coller à ma pièce cassée, toujours avec le stylo 3D.

Autre truc amusant, c'est que l'on peu mixer les couleurs, soit en assemblant des pièces de couleurs différentes, soit en dessinant directement sur une pièce mais dans une autre couleur. J'ai récemment modélisé des pièces de domino. Sur le principe, on part de pièces standard totalement blanches avec un certain nombre de trous. Pour chaque pièce à sortir, on vient ensuite remplir chaque trou soit en couleur, soit en blanc.

Bref, si vous disposez déjà une imprimante 3D, je vous conseille d'investir dans un stylo 3D. Si en plus le fil de votre imprimante est compatible avec celui utilisé par votre stylo, c'est parfait. De mon côté, je n'ai fait que survoler les possibilités de cette association mais je ne regrette pas du tout cet achat.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot gwjbh ?

Fil RSS des commentaires de cet article