Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

30 centimes

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire

Cette somme n'est pas énorme. Avec 30 centimes, on peut parfois se payer un café dans un distributeur ou quelques dizaines de minutes de stationnement payant. Avec cette somme, on ne se paie pas une demie baguette de pain. A priori, c'est peu et pourtant quand vous arrêtez de fumer par exemple, c'est en gros ce que vous ne dépenserez pas pour chaque cigarette que vous n'aurez pas fumé. Lorsque que l'on cumule ces petites sommes, ça peut monter assez vite.

Grâce à ma banque je connais à présent une nouvelle manière pour dépenser ces 30 centimes. Elle vient en effet de mettre en place un service d'alerte par SMS ou par mail en cas de dépassement d'un certain seuil sur son compte. Pour chaque alerte, elle facture généreusement 30 centimes d'euro au client ! L'histoire ne dit pas à quelle fréquence ni selon quelles modalités ma banque prévoit l'envoi de ces alertes.

Alors, autant je ne suis pas très au fait du coût réel des SMS, autant pour du mail, je mesure à peu près le niveau de complexité technique du service. Ma banque, qui a un accès total aux comptes de ses clients, a donc mis en place un service mail qui n'a pas d'autre fonction que d'envoyer automatiquement un courrier lorsque le seuil est dépassé sur un compte suivi. On ne parle même pas de recevoir quoi que ce soit de leur côté.

On va me dire que je ne parle pas du passage à l'échelle mais quand bien même il y aurait de centaines de milliers de mails à envoyer par mois, ça reste gérable. 1 million de mails de quelques Ko, ça représente quelques Go de données au total, ce qui à priori ne représente pas un volume de données exceptionnel à passer sur le réseau et à traiter sur serveur. A titre comparatif, la page d'accueil de ma banque pèse plus de 4 Mo, soit grosso modo 3 ordres de grandeur au dessus et en terme de visites, elle est probablement consultée en moyenne une fois par client et par mois (et elle, je ne paie rien pour qu'elle s'affiche).

Bref, j'ai peut être mal compris un truc mais en l'état, un service qui peut s'avérer utile pour beaucoup est monétisé au prix fort, preuve que ceux qui pondent ces offres ne reculent devant rien pour se faire plus de bénéfices encore. C'est bien dommage ...

Ah, oui, j'oubliais, le service équivalent via l'application mobile de ma banque est gratuit. Me concernant, non comptant de ne pas avoir d'accès internet sur mon téléphone, je me méfie des applications mobile car elles sont souvent trop intrusives et les droits d'accès demandés sont bien souvent trop importants.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ggoww ?

Fil RSS des commentaires de cet article