Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Préparatifs du mémoire

Rédigé par -Fred- 3 commentaires

Cette phase se déroule en tâche de fond depuis un an. Cela passe par la recherche de financement, la recherche du sujet et l'organisation de mon travail. Pour ceux qui comme moi ont entamé cette démarche de formation à titre individuel, ce qu'il y a de plus nouveau est que l'on est dépendant pour la première fois vraiment de son contexte professionnel pour avancer. Précédemment, bien qu'il faille (pour les demandes de diplômes principalement) justifier d'une expérience professionnelle suffisante, il n'est pas nécessaire de mettre au courant son employeur de sa démarche (j'encourage à le faire mais dans l'absolu, ce n'est pas une obligation). Là, c'est terminé, il est quasiment impossible d'avancer seul sur un tel projet, d'où l'intérêt de mettre son employeur assez tôt dans la boucle afin de préparer ce qui doit l'être.

J'ai eu confirmation que mon employeur finançait mon mémoire. La somme n'est pas extraordinaire (1600€ dans mon centre régional) mais c'est mieux quand c'est pris en charge. J'utilise mon CPF pour cela. Dans la mesure où un mémoire se déroule sur le temps de travail, l'employeur n'a pas d'obligation à le financer. Pour information, j'ai commencé à me renseigner sur les démarches à effectuer en interne dès la fin de l'été 2018 et j'ai formulé ma demande en octobre 2018 pour une réponse en avril 2019 (le mémoire devant commencer en septembre suivant). Pour être serein et ne pas avoir de mauvaises surprises, il donc bon d'anticiper ce point autant que possible.

Le choix du projet est une chose importante. Toute la difficulté ici est de proposer quelque chose à la fois d'équilibré (entre une partie étude et une autre de réalisation) et qui convienne à toutes les parties en présence (mon employeur, le CNAM et moi). J'ai tout d'abord tenté d'identifier des sujets potentiels dans mon environnement professionnel direct. Après réflexion, il m'a semblé plus raisonnable d'élargir mon champ d'investigation (je ne travaille pas actuellement directement dans un service informatique mais en lien avec un métier autre). Je me suis donc rapproché il y a plusieurs mois du service informatique de ma structure afin de leur présenter mon projet. En en discutant, j'ai pu identifier un sujet potentiellement intéressant. Ma première proposition de ce sujet au CNAM était trop légère (j'avais mal évalué les attendus de cette proposition) mais en présentant bien les choses, mon sujet a été accepté officieusement fin mai 2019 puis officiellement mi-juin 2019. Sans rentrer dans les détails, il s'agira pour moi de faire évoluer un système d'information existant.

La désignation du tuteur CNAM est effectuée une fois le sujet officiellement validé. J'ai eu un avant goût avec ENG221 où ça c'est bien passé. J'espère qu'il en sera de même pour le mémoire. Petite différence notable, ici, le tuteur n'est pas à l'origine du choix du sujet. J'ai déjà pu échanger avec lui et ça débute très bien.

L'organisation est un point important ici. En effet, comme je serai amené à réaliser mon projet dans un autre service que le mien, il faut donc que le modalités soient fixées dès le départ. Mon service va devoir régulièrement faire sans moi. Il est déjà convenu que je puisse me libérer un jour et demi par semaine. À cela s'ajoutera le temps que j'y consacrerai en plus. Là aussi mine de rien, c'est une nouvelle organisation car je vais passer d'un mode où j'avance mes cours intégralement hors temps de travail à un mode où je vais le faire pour une part importante sur mon temps de travail.

Bref, tout ça pour dire que le mémoire est vraiment à part. Je n'ai pas encore réellement commencé à travailler dessus et pourtant, il est omniprésent depuis plusieurs mois. Lors de mon entretien à l'EICNAM notamment, le mémoire était un sujet de discussion central même si derrière, il est question de sa capacité à se projeter en tant qu'ingénieur. Les conseils donnés à cette occasion m'ont été très utiles.

3 commentaires

#1  - Marc Beninca a dit :

J’ai déposé début Juin mon dossier de candidature à l’EICNAM.
Peux-tu raconter le déroulement de l’entretien d’admission ?
Je n’ai pas vraiment trouvé d’information sur leurs attentes.

Répondre
#2  - -Fred- a dit :

J'ai passé mon entretien assez tard par rapport à ce qui se fait avec les nouveaux cursus mais à priori, si tu as déjà le bac+4, nous ne sommes pas très loin l'un de l'autre. Globalement, c'était assez informel et ça a pris la forme d'une discussion. Il faut voir cet entretien comme une occasion de prendre des conseils. C'est aussi le moment où la dernière partie du cursus est abordée concrètement (planning, sujet de mémoire, points de vigilance (je pense à ceux qui ont encore à passer l'anglais), ...). Généralement quand on est autorisé à le passer, il n'y a pas vraiment de soucis à se faire.

Si on te demande de venir sans préparation particulière, ça ressemblera très probablement à ce que je te décris. Il n'est pas impossible non qu'on te demande de prévoir une présentation. Là, il faut te renseigner auprès de ton centre régional pour être fixé.

Répondre
#3  - Marc Beninca a dit :

OK. Alors j’aviserai quand je serai recontacté.
Pour le moment, aucune nouvelle via email ou l’ENF.

Mais oui, nous sommes proches : j’ai déjà un BULATS 5,
et il ne me reste plus que le probatoire et le mémoire.

Merci à toi pour tous ces retours intéressants !

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot glrd ?

Fil RSS des commentaires de cet article