Mon diplôme et la suite

Rédigé par -Fred- Aucun commentaire
Classé dans : CNAM Mots clés : CNAM, Bac+4, EICNAM, ingénieur, informatique

Ce billet fait suite à celui sur le déroulement de mon mémoire.

Après la soutenance

Quelques mois ont passé. Depuis, je peux disposer plus librement de mon temps et j'ai donc entrepris de reprendre tout ce que j'avais mis de côté ou que je n'avais pas pu mener avant. Je vois que je fonctionne en cycles d'un mois environ. Pour chacun de ces cycles, je me penche sur un sujet plus ou moins technique ou sur une ressource particulière (un mois sur "Root-me" à valider des challenges de sécu, puis un mois à suivre des Mooc sur "Fun", quelques semaines ensuite à ré-architecturer mon réseau local et à mettre en place une meilleure supervision, ce qui me conduit ensuite à m'intéresser au mouvement "DevOps", puis à revenir sur d'autres MOOC, etc ...).

Je ne planifie pas forcement à l'avance les thématiques que je creuse mais rétrospectivement leur enchaînement suit une certaine logique. J'y reviens ensuite car ça a de l'importance.

Et le diplôme ?

Après quelques longues semaines d'attente (plusieurs mois en fait), je suis enfin officiellement Ingénieur diplômé du Conservatoire National des Arts et Métiers en Informatique. Du point de vue administratif, il y a bien eu un petit loupé qui a eu pour effet de retarder mon passage en jury de plusieurs semaines mais cela est derrière moi à présent. Il me reste juste à attendre le parchemin à présent...

Chose notable, lorsque j'ai obtenu mes licences, puis ensuite mes titres RNCP (à bac+4), cela n'avait pas spécialement marqué mon entourage personnel et professionnel. Bien évidemment, tout le monde était à chaque fois heureux pour moi mais ça n'avait pas été spécialement plus loin. Ici, outre les félicitations, la question qui m'est revenue régulièrement était "Qu'est-ce que tu vas en faire ?". Une variante, aussi entendu est "Quand est-ce que tu nous quittes ?"

Et maintenant, donc ?

Finalement, c'est ça qui compte. Ce qui donne de la valeur à un diplôme quel qu'il soit, c'est ce que l'on en fait ensuite. Pour être tout à fait honnête, j'ai préféré ne pas trop m'attarder là-dessus tant que mon mémoire n'était pas bouclé. Je préfère me concentrer sur un objectif fort, et un seul, à la fois. Cela ne m'a pas empêché d'y réfléchir "un peu" quand même, avant et pendant mon cursus et plus sérieusement à présent.

La question du changement de poste se pose pour beaucoup d'ingénieurs diplômé du CNAM. En effet, l'entreprise dans laquelle on est déjà en poste nous aura probablement recruté sur un profil de technicien et ne sera pas nécessairement en mesure de nous proposer un poste en phase avec nos nouvelles aspirations. De fait, et même si ce n'est pas la norme, changer de poste après cette étape est chose courante semble-t-il.

D'un point de vu professionnel, j'ai des choses intéressantes à voir sur mon poste actuel, notamment en 2021 avec une migration de SI que je dois accompagner en interne. Donc pour l'instant, je me donne encore le temps de faire mûrir mon projet. L'année à venir sera déterminante. Concernant une éventuelle poursuite d'études, rien de concret aujourd'hui mais je vais déjà m'employer à ne pas perdre le rythme. Je prévois quoi qu'il arrive de passer un certificat en analyse de données massives au CNAM. J'ai toujours en tête que ce ne sera pas tout mais ce qui suivra devra, de préférence, être en lien avec mon activité pro.

Vu avec le recul, j'ai passé près d'un an sur un sujet moyennement technique où j'ai appris énormément de choses et où j'ai surtout été mis en situation réelle sur un problème concret. Une fois cette phase achevée, on ressent un vide, notamment dans l'emploi du temps perso qui était jusqu'alors bien rempli par les cours. Professionnellement parlant, j'ai recherché une certaine stabilité durant les dernières étapes de mon cursus. Aujourd'hui, je m'autorise donc une certaine marge de manœuvre.

Cette étape est aussi l'occasion de refaire le point sur la direction à prendre. Une chose est certaine, l'informatique est un domaine trop vaste pour être maîtrisé de A à Z et il faut donc faire des choix. Ma réflexion actuelle porte sur mon projet global et sur l'orientation que je veux me donner (les systèmes d'information, c'est vaste comme domaine :D). Mon projet de mémoire et les quelques mois passés depuis ma soutenance m'ont par ailleurs aidé à mieux identifier ce que je souhaitais faire ou ne pas faire ensuite. Pour le moment, j'ai identifié deux directions intéressantes possibles (que je ne vais pas forcement détailler ici).

Écrire un commentaire

Quelle est le cinquième caractère du mot phtkxe1 ?

Fil RSS des commentaires de cet article