Sujets-libres.fr

Informatique, logiciels libres, internet, humeurs et… le reste !

Mes premières impressions à propos ... de l'impression 3D

Rédigé par -Fred- 2 commentaires

Après quelques semaines sans nouvelles de l'avancement du montage de mon imprimante 3D, en voici quelques unes. Les retours que je propose (et proposerai encore) à ce sujet ont ceci d'utile qu'ils correspondent à ceux de quelqu'un ayant peu de connaissances solides à tout ce qui touche à l'impression 3D.

La fin de l'assemblage

J'ai reçu ma tête d'impression et une bobine de PLA début février et j'ai donc été en mesure de terminer le montage de l'imprimante et de mettre la machine en marche. J'ai opté pour un Kit Hexagon (trouvé sur Reprap France) qui, s'il est bien livré avec son ventilateur, demande quand même à réaliser quelques adaptations pour que le refroidissement soit efficace. Le filament utilisé est du 1,75 mm. La buse est est quand à elle en 0,4 mm.

Partie logicielle

Petit point synthétique sur la chaine logicielle que j'ai utilisé. Utile puisque pour le pur débutant, ça peut semble abscons et parce que ce point ne me semblait pas clair quand j'ai commencé à m'intéresser à l'impression 3D :

  • Firmware dans l'arduino de la reprap : Marlin
  • Logiciel de modélisation 3D : Pas encore fait mes propres modèles mais je pense que je commencerai par FreeCAD.
  • Logiciel permettant de générer le GCODE à partir du STL : Slic3r
  • Logiciel permettant de communiquer avec l'imprimante et de lui envoyer le fichier GCODE : Repetier Host

Point vraiment positif, l'ensemble de ces logiciels est sous licence libre :D .

Avant d'utiliser Repetier Host, j'ai utilisé Pronterface mais ce logiciel semblait avoir des problèmes avec la gestion de la liaison série, en tout cas chez moi (nombreuses pauses durant l'impression et donc, impossible de faire quoi que ce soit de propre dans mon cas). Aucun soucis à présent.

Mise au point et résolution des premiers problèmes

Je suis encore en phase de réglage et pour me faire la main, j'ai décidé de m'amuser avec un dé. Ça semble simple au premier abord mais je commence tout juste à arriver à un résultat acceptable. Globalement, passé les réglages de base, je suis dans une démarche assez empirique. Pour la mise au point, les liens suivants m'ont été utiles :

Voici quelques dés. C'est assez représentatif de l'avancée des réglages de la machine.

Le seul vrai problème que j'ai rencontré concerne une fuite au niveau de la tête d'impression. Je ne m'en suis pas rendu compte immédiatement car la tête chauffante n'est pas très visible dans mon installation. Cependant, après quelques impressions, de la matière brulée a commencé à se mélanger à celle que la machine posait. J'ai d'abord cru déposer trop de matière avant de comprendre que mon bloc de chauffe était mal serré à chaud et que tout le bloc était recouvert de matière plus ou moins brulée.

Ci-dessous, diverses tentatives d'impression d'une tasse. On voit nettement sur la dernière les traces de brulure dont je parle.

Bref, je l'ai complètement démontée et j'ai procédé à un premier nettoyage grossier au fer à souder (le plastique froid, ça ne bouge pas). Une fois là, j'ai remonté l'ensemble mais sans le mettre sur le charriot de déplacement en X afin d'avoir accès facilement au bloc de chauffe. J'ai alors mis la buse en chauffe de manière normale (à 230°c ; supérieur à la température normale d'utilisation chez moi car je ne travaille qu'avec du PLA), j'ai encore un peu nettoyé la tête avec des cotons tige et j'ai serré le bloc de chauffe à cet instant là. Une fois la machine complètement remontée et mise en marche, je n'ai pas constaté de fuite. Je continue à surveiller ça de près...

En tout cas, c'est fun et très formateur comme démarche (et ce n'est pas fini...).

Fil RSS des articles de ce mot clé